Animal de compagnie: acheter ou adopter ?

Aujourd’hui, j’ai très envie de vous parler d’un sujet qui me touche beaucoup, qui me révolte même ; les animaleries. Je n’en savais pas grand chose avant d’écrire cet article, je l’avoue. Je savais juste qu’acheter en animalerie, c’est mal, mais sans plus. Quand j’en parlais autours de moi, et qu’on me demandait « Pourquoi c’est mal? », je manquais cruellement d’argumentation. Voilà pourquoi j’ai décidé de me pencher sur la question. 

animaleriesbeurk

Quand une personne ressent l’envie d’avoir un petit animal avec qui partager sa vie, 3 options s’offrent à cette personne, mais souvent, elle ne verra qu’une seule des 3 options (je parlerai des autres options plus bas). Appelons cette personne Laura. Laura a donc envie d’un petit chien tout mignon et en demande un à ses parents, qui, sans se poser trop de questions, iront satisfaire leur petite fille en allant lui acheter un chiot tout beau tout neuf dans une animalerie. Le petit chiot sera très content d’avoir été acheté, Laura également, et fin de l’histoire, tout est beau, tout va bien dans le meilleur des monde.

Sauf que non, tout ne va pas bien du tout. Le petit chiot, avant d’être exposé dans une vitrine, il était quelque part. Mais personne ne s’en soucie beaucoup de ça. Les vendeurs l’ont bien expliqué aux parents de Laura: « le chiot a été élevé dans un milieu familial, il est en bonne santé, et blablabla ». Ne les croyons pas trop vite ! En me rendant sur le site officiel d’une animalerie très connue en Belgique, j’ai innocemment cherché un onglet « D’où viennent nos animaux », mais en vain. On dirait que ce n’est pas l’information qu’ils ont le plus envie de divulguer …

Et puis, oui, peut-être qu’il est (le petit chien) en bonne santé, c’est possible, mais pas toujours. Les vendeurs, ce qu’ils veulent, c’est vendre. Il ne faut donc pas toujours croire ce qu’ils disent. En cherchant des témoignages sur différents forums, j’ai pu lire des avis assez négatifs sur la « bonne santé » des animaux vendus en animalerie.

Je vous renvoie l’article d’une fille qui a travaillé en animalerie, et qui nous raconte son expérience —> Témoignage.

La première tâche de ma journée consistait à nettoyer les cages/terrariums/aquariums.
Je mettais donc tous les animaux dans d’autres cages et nettoyais leur habitat. Mais je ne faisais pas QUE remplacer la litière, j’enlevais aussi les cadavres des animaux morts dans la nuit.

Voici quelques avis recueillis sur des forums:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ce qui est du « milieu familial », là, je n’ai aucun doute. C’est faux, faux, faux, et archi-faux. Le chiot de Laura (et tout les autres animaux des animaleries) vient d’une sorte d’usine à chiot. Un endroit ou les femelles sont des machines, qui ne servent qu’à créer des bébés qui seront vendus juste après leur naissance. Sans même avoir été sevrés correctement. Animal-objet bonjour! Dans ces usines, il y a très peu de vérification du bien-être des animaux. Parfois, ils n’ont même pas assez à boire ou à manger. Ils sont les uns sur les autres. Ils deviennent fous à force d’être enfermés dans des cages. 

Les animaleries sont des magasins d’animaux, comme vous le savez surement. Le but principal, c’est le commerce. La loi de l’offre et de la demande et tout ça tout ça. Je pense vraiment que pour ouvrir une animalerie, il ne faut pas beaucoup aimer les animaux, ça c’est sur.

Oui mais, si Laura n’avait pas eu son petit chiot, il serait encore dans sa cage tout triste et malheureux ! Bin oui, il serait encore dans sa cage, et si après un certain laps de temps  il n’a toujours pas été vendu, il sera probablement tué. Comme tous les animaux invendus des animaleries. Voilà pourquoi il faut arrêter d’acheter des animaux. Ceux qui actuellement sont sur le marché, je pense qu’on ne peut rien faire pour eux, c’est trop tard. Mais si de moins en moins de gens achètent en animalerie, la demande baissera considérablement, et l’offre également (mes cours d’économie me servent enfin à placer une phrase intelligente quelque part, youhou!). Jusqu’à ce que peut-être un jour, toutes les animaleries soient abolies! Et ça, ce serait juste parfait. 

Mis à part cela, les animaleries contribuent également largement à la surpopulation d’animaux! Il y a beaucoup trop d’animaux sur terre qui sont dans de mauvaises conditions de vie. Les animaleries, elles, elles créent des animaux, alors qu’il y en a déjà beaucoup trop.

N’oublions pas non plus que les animaux ne sont pas des biens de consommation. Pour rappel, ce sont des êtres vivants. Retournons la situation. Un magasin d’humains vous trouveriez ça normal? Non. On est bien d’accord. Alors pourquoi faire cela aux animaux? Bref, la valeur des animaux, c’est encore une autre histoire. (J’en parle dans mon article sur le végétarisme).

Voilà pourquoi il ne faut pas « craquer » quand on voit un tout joli petit bébé chien en vitrine, car si vous l’achetez, il sera remplacé par un autre, puis encore un autre, puis encore un autre. Les femelles produiront toujours plus de bébés, qui seront toujours maltraités, et c’est un cercle sans fin. Enfin vous voyez quoi!

Imaginons donc que Laura comprenne cela, qu’elle ne veuille plus acheter en animalerie, mais qu’elle veuille toujours un chien. Eh bien, aucun soucis. Des refuges pour animaux, il y en a pleins, partout, sauf qu’on n’y prête pas souvent attention, et qu’ils sont moins connus du grand public. Mais ils existent, et sont pleins à craquer. C’est là que vont les animaux abandonnés par leurs maîtres. Et ils ne sont peut-être pas aussi beaux et de race que ceux venant d’animaleries, mais ils ont vécu une histoire certainement douloureuse, et ne demandent pas plus qu’un peu d’amour. Laura sera d’autant plus heureuse d’avoir son chien, qu’elle saura qu’elle contribue à un très bonne action. Le chien adopté en refuge laissera sa place à un autre chien, lui aussi abandonné par ses maîtres, et qui au moins ne mourra pas de faim tout seul dans son coin.

Écartons vite les vieux préjugés à propos des animaux de refuges. Ils sont juste abandonnés, ça ne veut pas dire qu’ils sont méchants, sauvages, malpropres, etc !  « Il n’y a pas de mauvais chiens, seulement des mauvais maîtres« , ne l’oublions pas.

Les refuges, c’est donc ça la deuxième option pour avoir un animal de compagnie, après les animaleries. La troisième option, c’est d’en recueillir tout simplement. Si vous voyez un chat abandonné, ou bien quelqu’un qui cherche à donner ses chatons, n’hésitez pas! Bien sur, vérifiez bien que l’animal en question n’appartienne à personne.

C’est d’ailleurs ce qu’on a fait avec ma famille. Nous avons 3 chats hyper mignons, hyper gentils et propres, et ils ne viennent pas d’animaleries. Un vient du Nord de la Belgique, il était à donner, son propriétaire allait le tuer s’il ne trouvait personne pour l’adopter. L’autre vient du Sud de la France, il était également à donner. Le dernier était un chat sans famille ni maison, qui traînait depuis des mois devant le boulot de ma mère. Il était maigre, et faisait limite peur. Maintenant, il est méconnaissable! Je l’adore.

Et la loi dans tout ça ?

Pour ce qui est de la Belgique, il existe une loi sur le bien-être animal et le commerce d’animaux. Elle se trouve ici. Mais elle n’est que très rarement respectée. La justice s’en fou pas mal, et c’est difficile de changer cela. Mais nous pouvons agir nous-même, en prévenant nos proches, et en refusant d’acheter en animalerie.

Il y a pourtant des propositions de loi visant à supprimer tout simplement les animaleries, mais sans beaucoup de succès je présume. Voici une proposition de loi française trouvée sur internet. Proposition que je soutiens à 100% ! C’est exactement ce genre de loi qu’il faudrait appliquer partout… En attendant, on peut toujours rêver.

Autres articles intéressants sur le sujet:

– « Pourquoi adopter au lieu d’acheter un animal » de la SPCA

– « Les chiens vendus dans les animaleries » de TrouvezFido (site assez officiel)

Article d’un blog un peu moins officiel mais tout aussi juste

Autre article du blog « veganrevolution »

– Et celui-ci du site/blog « 3piliers éducation canine »

Et voici une liste de quelques refuges:

En france

Une Seconde Chance

Refuge animaux

Société protectrice des animaux (SPA)

En Belgique :

Sans Collier ASBL

En Belgique et en France :

Refuges

Et il y en a encore pleins d’autres, à vous de chercher sur internet ! 

Vidéo: Enquête – Usine à chiots au Canada

/!\ Pour rappel, n’oubliez pas de faire stériliser vos animaux, cela peut sauver des vies.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me faire part de vos avis, et pour me signaler mes éventuelles fautes d’orthographe et surtout, à partager cette info à vos proches !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

9 réactions sur “Animal de compagnie: acheter ou adopter ?

  1. coucou!
    Billet plutôt effarant… de quoi voire les animaleries d’un œil nouveau..
    nous allons adopter un chien dans qlq tps, ça tombe bien.
    Le seul souci: nous voulons un chiot, de façon à pouvoir nous même l’éduquer, ma fille ayant eu une mauvaise expérience avec un chien.
    Que me conseilles tu?
    NB:Tes fautes d’orthographes? (sourire) peu imopte à vrai dire, et même s’il en a, elle ne m’ont pas écorché les yeux.
    PS: je réponds à ton tag lieber… cette semaine, merci encore c’est super sympa!
    Bises

    J'aime

    • Salut!
      Une mauvaise expérience, tu peux développer? Dans tous les refuges qui existent, il doit forcément y avoir des chiots, j’en suis persuadée, même si la majorité des chiens ne sont plus des bébés. Il suffit de bien chercher et de se renseigner! Si tu ne trouves vraiment pas, fais moi signe et je peux t’aider ! Et normalement quand tu adoptes, tu peux « tester » le chien/chiot avant de l’acheter, cad faire des promenades avec etc.
      Cool pour le Liebster, impatiente de savoir plus de choses sur toi! 🙂
      Des bisous!

      J'aime

      • Une morsure au visage par un chien pourtant domestiqué… depuis elle a peur des chiens en liberté, ce qui est compréhensible…
        Merci pour l’info, je reviendrais peut être vers toi qd le moment sera venu de choisir notre petit compagnon.
        Bisous…
        (ayé, j’ai répondu à ton tag! à bientôt)

        J'aime

  2. Avant j’avais un blog sur la maltraitance animale et en faisant des recherches j’avais trouvé que les animaux (surtout les chiens/chats) venaient parfois des pays de l’Est comme la Roumanie et entrés illégalement en France avec de faux papiers. Ces animaux on les trouvait même parfois chez des éleveurs ! Pour les repérer il y avait une histoire de numéro de puce, selon les premiers chiffres du numéro on pouvait savoir s’il venait vraiment de France ou pas mais je ne me souviens pas de ce que c’était.

    J'aime

    • Coucou! Tu aurais du continuer ce blog ahaha 🙂 Mais oui, souvent ils viennent de pays de l’Est, et l’histoire de puce j’en ai entendu parler mais je n’ai jamais trop compris. En tout cas, c’est pas net tout ça !

      PS: je suis tombée plusieurs fois sur ton blog, et franchement j’aime beaucoup tes articles et ton design.

      Bisous

      J'aime

      • Oui et puis il existe plein de forum d’associations régionales où tu peux voir les chiens et chats, chiots et chatons à adopter ! Parfois des associations n’ont pas de refuge et fonctionnent par famille d’accueil.

        Aimé par 1 personne

  3. Article encore une fois très juste.
    Quand on gratte un peu et qu’on voit ces horreurs c’est terrible. L’information est vraiment primordiale, mais c’est assez logique à la base de penser que si c’est autorisé par la loi, ça ne peut pas être vraiment mauvais. Et pourtant…

    J'aime

  4. Pingback: Des projets |

  5. Un billet très intelligent et vraiment triste. Je n’ai pas eu la force de me rendre à la Spa pour adopter mes chats… Je sais que je me serais rendue malade, je ne peux pas faire un choix, oser dire “je le prend lui mais pas celui-ci à côté”. Non ce n’était pas possible pour moi, pas la force, je sais que j’allais me rendre malade si je voyais cette misère et qu’en plus j’étais amenée à faire mon “casting”. Et Dieu sait combien j’aimerais les aider, les aimer, tous sans exception. J’ai donc pris les miens en animalerie, bêtement. Si je suis sûre de l’origine du premier (j’ai les papiers, le numéro et l’adresse de la propriétaire de sa mère etc), je ne connais rien de l’histoire du deuxième. Il n’était pas sevré quand on l’a pris. À peine deux mois. Et je reconnais qu’à l’époque je me posais beaucoup moins de questions. Je ne savais même pas qu’il pouvait y avoir un quelconque trafic. Si c’était à refaire, oui j’aurais été dans un refuge, j’aurais pris mon courage à deux mains. (J’adore mes chats et pour rien au monde je ne voudrais revenir en arrière mais voilà c’est pour dire, je sais que j’ai été con*ne “d’acheter” des européens alors qu’il y en a des milliers en refuge qui n’en peuvent plus…).
    J’essaye toujours de dissuader les gens des animaleries et leur conseille d’adopter en refuge mais je remarque qu’ils sont très réticents. Soit parce qu’ils veulent un chat de race blablabla, soit pour les mêmes raisons que les miennes… Et c’est malheureux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s