Visite des camps d’Auschwitz I et II

Lors de mon voyage en Pologne, j’ai eu l’occasion d’aller visiter le camp de concentration d’ Auschwitz I et II. J’avoue que je ne sais pas trop comment décrire cette « excursion ». C’était une étape de notre voyage, mais d’habitude un voyage c’est quelque chose de chouette et joyeux, donc je ne pense pas pouvoir mettre le mot « voyage » sur Auschwitz. C’était juste une visite. Une visite bizarre et triste. 

Déjà quand on arrive, par l’entrée principale, on reconnait directement les scènes des films parlant des camps de concentration et d’extermination. Des rails de trains, qui entrent dans un lieu remplis de baraquements. 

On a beau savoir ce qu’il se passait là, sous nos pieds, il y a à peine une centaine d’année, que c’est quand même difficile de se l’imaginer. Ça semble improbable, impensable, mais pourtant c’est la vérité. De toute façon, c’est trop tard et il n’y a plus rien à faire, on ne peut que se contenter de regarder les lieux du drame.

Il faisait beau ce jour là, un grand soleil. On a commencé par le musée. Les valises des juifs, leurs cheveux, leurs lunettes, leurs objets, leurs photos. Tous ces biens qui appartenaient à des gens comme vous et moi, qui étaient innocents mais qui ont subi le pire. Est-ce qu’ils se doutaient un instant qu’une centaine d’années plus tard, des visiteurs viendraient observer leurs biens dans un musée? Je suppose que non.

Après le musée, on s’est promené un peu partout dans l’ancien camp. On est rentré dans les baraquements où les juifs dormaient. On a vu leurs toilettes indécentes. Et c’était dur de retenir les larmes quand le guide en plus racontait des détails sur la vie des juifs dans le camp. 

On a pu voir l’endroit où les corps étaient brûlés. Les chambres à gaz par contre, étaient détruites. Les allemands les ont détruites après la guerre. C’est sur qu’ils ne devaient pas être très fiers. 

Pour Auschwitz I, je me souviens surtout du mur de la fusillade, et de l’entrée avec l’inscription « le travail rend libre ».

Je ne suis pas très douée pour exprimer ce que je ressens suite à cette visite, et comme on dis, des images valent parfois mieux qu’un long discours… Les images parlent d’elles-même. 

Le musée

P7020431 Gaz utilisé par les nazis pour exterminer les juifs P7020437 P7020440 P7020444 P7020445 P7020448 P7020452 P7020454 P7020457 P7020460 P7020464 P7020467 P7020470 P7020480

Auschwitz I

P7020412P7020413P7020416P7020420

Auschwitz II – Birkenau

P7020489P7020500P7020503P7020506P7020511P7020513P7020512P7020514P7020518P7020521P7020523P7020526P7020533P7020534P7020543P7020545P7020553P7020559P7020570P7020573

« Quiconque oublie son passé est condamné à le revivre »  G. S.

« Auschwitz commence partout où quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce sont seulement des animaux. » – Theodor W. Adorno

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions sur “Visite des camps d’Auschwitz I et II

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s