Mes livres de vacances

Pour ne pas faire trop d’articles lectures, je regroupe ici les quelques bouquins qui m’ont accompagnée sur les plages portugaises, italiennes et belges (la fille qui se la pète pas du tout lalala). 

 

Je l’aimais – Anna Gavalda

L’histoire : Une femme, Chloé, qui vient de se faire quitter par son mari, et le beau-père du mari en question, Pierre, se retrouvent ensemble pour quelques jours. Bien qu’ils ne s’appréciaient pas particulièrement avant, grâce à de longues discussions qu’ils ont au coin du feu le soir, les masques tombent. Pierre nous raconte son éprouvante histoire d’amour, et Chloé essaye de surmonter le chagrin d’avoir été abandonnée par l’homme qu’elle aimait tant.

Ce que j’en pense : Bien que l’histoire peut paraître rébarbative, et qu’au final il ne se passe pas grand-chose, eh bien j’ai adoré ce livre. On ressent vraiment la détresse du personnage, et puis, je trouve la relation échouée de Pierre et de sa copine très intéressante. On comprend que certaines erreurs dans la vie sont parfois irrémédiables, et qu’on peut s’en mordre les doigts toute sa vie par après. Il faut suivre son cœur et pas toujours la raison, au risque de faire des étincelles, mais au moins on vit sans regret.

Il y a également un film qui est sorti, que je dois encore voir.

Les souffrances du jeune Werther – Goethe

L’histoire :  Concrètement, Goethe nous explique ce que ressent le jeune Werther, fasse à l’impossibilité pour lui d’obtenir l’être dont il s’est épris, à savoir Charlotte, qui est déjà prise. La situation est telle que Werther en souffre énormément (le titre en dit long), et il finira par se donner la mort. Je me sens incapable de faire un résumé à la hauteur du style du  livre, c’est pourquoi je préfère que tu lises ce résumé de Babelio si le livre t’intéresse.

Ce que j’en pense : Je me suis lancée dans ce livre, dans l’objectif de lire un maximum de grands classiques et j’avais cru comprendre que c’était un très bon livre dans la catégorie des livres classiques.  Et pourtant, je n’ai pas vraiment accroché. Dès le début, on connait la fin, et pendant toute la lecture du livre, que j’ai trouvé vachement ennuyante, je n’attendais qu’une chose, c’est d’arriver à la scène finale qui m’enthousiasmerait peut-être  un peu plus. Il s’avère que la scène finale n’est pas très détaillée et un peu décevante. L’histoire en tant que telle, est  touchante, mais ce n’est clairement pas ma tasse de thé.

Bien que le style d’écriture soit sans doute irréprochable, trop de descriptions m’ont données la nausée.  Ce bouquin ne m’a pas ému du tout, d’autant plus que certains passages sont compliqués à comprendre, donc je ne suis pas conquise. Peut-être tre n’ai-je pas compris des passages essentiels (très probablement) ou la façon de penser de l’auteur, je ne sais pas. Ce n’est pas pour autant que je ne relirai plus jamais de livres de Goethe en tout cas, je n’abandonne pas si vite.

La solitude du vainqueur – Paulo Coelho

L’histoire : Coelho nous emmène au célèbre festival de Cannes. A travers plusieurs personnages, il nous montre différents points de vue sur ce monde de luxe et de tapis rouge, des personnages qui recherchent le succès, par toutes les voies possibles. Qu’est-ce que les gens sont prêts à faire, pour arriver au sommet de leurs rêves de gloire et de reconnaissance ? A quel prix ?

Parallèlement, une histoire d’amour qui a mal fini, engendre un véritable tueur en série. Tous ces personnages se rencontrent, s’imbriquent…

Ce que j’en pense : Alors, pour tout te dire, en commençant le livre, j’ai littéralement adoré le style d’écriture de Coelho. Un langage facile à comprendre, mais pas trop élémentaire non plus. Les descriptions des différents personnages me donnaient vraiment envie de savoir la suite de ce qui allait leurs arriver, et je tournais les pages avec assiduité. Puis, après un moment, la lecture est devenue un peu plus ennuyeuse. Il décrit très bien le monde des stars, du superficiel, des tapis rouge, ainsi que leur côté négatif (ce que j’ai trouvé hyper intéressant), mais il a tendance à se répéter énormément de fois. Combien de fois n’a-t-il pas placé les mots « strass et paillettes » dans le récit, je ne comptais même plus. Mais si on oublie cela, l’intrigue policière est accrochante, même si je n’ai pas trop aimé la fin qui était trop tirée par les cheveux.

En allant voir des critiques de ce livre, j’ai pu constater que ce n’est pas le meilleur livre de Coelho, je suis donc impatiente de lire d’autres livres de lui, pour me faire une meilleure idée de l’auteur.

La liste de mes envies- Grégoire Delacourt

L’histoire : Jocelyne est une femme qui vit une existence simple, avec ses quelques amis et sa famille. Elle travaille dans une mercerie à Arras, et elle tient un blog, qui lui tient beaucoup à cœur. Elle rêve de grandeur et de plus de luxe, et par un heureux (malheureux ?) hasard, elle gagne au Lotto. Mais que va-t- elle faire de cette énorme somme d’argent qui lui tombe dessus ? Comment vont réagir ses proches ? Comment gérer cela, comment savoir qui sera honnête ?

Ce que j’en pense : Pour un livre dont j’ai tant entendu parler, je suis  pas mal déçue. J’avais  vu pas mal de gens mettre des citations sorties de ce livre sur Facebook, sous les photos de profil (enfin tu vois hein), donc je me suis dit qu’il devait être sympa. Et au final – bien qu’il soit effectivement sympa- il n’est pas terrible. L’histoire est chouette, c’est vrai. Le style passe-partout de l’écriture de Delacourt ne m’a pas dérangé plus que ça non plus. Cela nous fait prendre conscience des dangers de l’argent, et du fait qu’il ne fait évidemment pas le bonheur, mais … il y a quelque chose qui manquait dans ce livre. Je l’ai trouvé trop « enfantin », pas assez recherché, je ne sais pas.

Il se lit très  vite (en 2 heures même pas), donc il n’occupe pas pour très longtemps, et ce n’est pas le genre de bouquin qui reste en tête 3 semaines après l’avoir fini. Donc je suis assez mitigée concernant ce livre, mais je reste plus déçue qu’autre chose. Un livre de plage, rien de plus.

De feu et de sang- Melvin Burgess

L’histoire : Nous sommes à Londres, dans un univers futuriste. Les humains simples n’existent quasiment plus, remplacé par des humains-chiens, des humains-cochons, des dragons, etc… Sigurd, fils du roi décédé, se voit chargé de la mission de tuer un dragon, et de rétablir la paix sur le pays. Au cours du livre, et après avoir tué le dragon (dès le début du bouquin), il lui arrive énormément de péripéties, mais il s’en sort toujours. Une histoire d’aventure, mais aussi d’amour, de trahison, de sentiments.

Ce que j’en pense : Alors, « De feu et de sang », c’est un livre que je n’aurai jamais lu de moi-même, si ce n’était pas un proche qui me l’avait conseillé. C’est avec beaucoup de réticence que j’ai commencé à le lire, moi qui suis si allergique à l’univers surnaturel. Et au final, eh bien ça ne m’a pas déplu. C’est un roman original, qui sort de ce que j’ai l’habitude de lire, et qui m’a totalement déconnecté avec la réalité. Je pensais ne jamais m’habituer aux noms bizarres des personnages, ne jamais accrocher à l’histoire, et au final, il se trouve que si. La seule chose qui me dérangeait, c’était les différents « sauts » d’un bout d’histoire à l’autre. Comme expliquer … Donc l’auteur nous fait plonger dans un monde spécial, et auquel il faut s’habituer, puis d’un chapitre à l’autre il passe à un autre « monde », c’est déconcertant. Ou bien parfois, certains passages ne sont pas assez bien expliqué, et il faut tout un temps pour comprendre où le personnage se trouve. En somme, il faut s’accrocher pour comprendre l’histoire

Après, ce n’est pas non plus mon livre préféré, et je ne le relirai pas une deuxième fois, mais ça m’a fait du bien de changer de style de lecture.

Et toi, t’as déjà lu un de ses livres? Hésites pas à me donner ton avis, ça m’intéresse toujours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s