Hésitations

J’hésite beaucoup à reprendre mon blog. Depuis mon dernier article, c’est au moins la 5e fois que je commence à écrire, puis que j’efface tout et que je ne publie rien car ça ne me plait jamais vraiment assez. Et je ne sais pas si je préfère publier un truc que je trouve middle, ou ne rien publier du tout.

Enfin soit, j’aime beaucoup écrire des petits trucs sur des sujets, mais niveau esthétique, j’ai atteint un niveau de flemme assez élevé. Concrètement, c’est toujours lourd de devoir trouver des images, mettre en page, parfois prendre moi-même les photos, pour que l’article soit joli, alors qu’au final, ce sont juste des détails.

Et puis je n’aime pas non plus passer trop de temps sur mon PC. Comme beaucoup de jeunes, je suis souvent sur mon GSM, facebook, sms et compagnie, et si je dois rajouter une plage de 2 heures pour embellir un article de photos etc, ça ne va pas.

Du coup…. Hésitation totale … Que faire que faire …

– J’ai sinon commencé une série que je trouve génialissiiiime; Californication ! Je suis totalement fan de Hank Moody, bien que je trouve son personnage peut-être un peu trop caricaturé. J’aime aussi beaucoup Karen, je lui trouve un charme super naturel, elle est un peu la femme parfaite. Série super, un peu trop axée sur le cul quand même. Je suis obligée de rester vigilante avec le volume quand je la regarde, histoire que mes parents ne s’imaginent pas des trucs bizarre, vu qu’il y a au minimum  1 à 2 scène de sexe par épisode (épisode de 30 minutes).

– Je suis en train de lire un livre assez coolos qui s’apelle « La valse lente des tortues« , un truc un peu moderne, apparemment il y a même un film qui en a été tiré, il faudra que je le regarde après … C’est sympa, c’est agréable à lire, cool quoi !

– Je suis encooore en examens pour le moment, enfin cette fois ce sont les examens de fin d’année, donc niveau pression, c’est vachement l’horreur. Mais pour le moment je pense que je gère plutôt bien ! J’éviterai peut-être encore la seconde session cette année.

C’est tout … pour le moment ! (hihi oui SS reprend bientôt si je ne m’abuse)

 

Publicités

« Le silence des agneaux » de T. Harris & « Sans un mot » de H. Coben

Mes examens sont officiellement terminés, et je pense que ma session s’est plutôt bien passée. Mais, je préfère ne pas être trop optimiste non plus, pour ne pas avoir de trop mauvaises surprises à l’annonce des résultats. Enfin on verra.

En attendant, j’ai lu deux petits livres très sympa ces derniers temps (enfin, avant que les examens ne viennent me pourrir l’existence).
le-silence-des-agneaux-thomas-harris-harlan-coben-sans-un-mot-livre.jpg
– Tout d’abord, il y a « Le silence des agneaux » de Thomas Harris, qui a été publié en 88. Bien que je ne sois vraiment pas fan des énigmes policières, j’ai bien aimé ce livre. Peut-être parce que j’adore le côté un peu glauque du cannibalisme. J’ai toujours adoré les histoires qui font « peur » (bien qu’ici ce ne soit pas vraiment le cas, mais on s’en rapproche).

En deux mots, de quoi ça parle ? Clarice Starling, qui est encore à l’unif, est choisie pour assurer l’exécution d’une enquête policière pour tenter de retrouver un malade mental. Pour se faire, elle interroge Hannibal Lecter, qui est un psychiatre renommé, mais surtout connu pour les meurtres qu’il a commis, et son côté cannibale. Lire la suite

Good Morning England, j’ai bordel trop kiffé.

Je me suis toujours dit que je ne parlerais pas de films sur mon blog, parce que je trouve que je n’ai pas la compétence pour donner de bonnes critiques cinématographiques. Mais là, je suis obligée de faire une exception. Good Morning England, c’est une comédie anglaise de Richard Curtis (celui qui a fait Love Actually entre autre), de 2009 (ouais c’est pas récent récent hein). C’est un bon film, facile à comprendre (je déteste quand il faut trop se casser la tête pour pouvoir comprendre l’histoire), et surtout ultra décalé. C’est vraiment le côté loufoque qui m’a le plus fait kiffer ce film. Et puis, la bonne bouille britannique des acteurs (enfin sauf un qui est irlandais mais bon on se comprend …), et l’humour ! Enfin une comédie qui n’est pas cul-cul-gnan-gnan à l’américaine. 
pirate_radio39

Au point que 2 semaines après l’avoir regardé, je n’arrête pas d’écouter les musiques du film (du vieux rock qui passe vraiment bien), et je fais une petite fixette sur Tom Sturridge (en plus d’être ultra sexy, il joue un rôle que j’adore dans le film (le mec beau mais qui se la pète pas, qui a du mal avec les filles, toussa toussa), bref …).

En gros, l’histoire c’est un ado un peu rebelle, qui va passer quelques temps sur un bateau radio pirate, bateau qui gène particulièrement le gouvernement britannique, qui tente désespérément de le faire disparaître. 

Rien que d’y penser, j’ai juste envie de le re-re-regarder (ça ferra quand même la troisième fois là c’est un peu grave).

Mais bon, je ne sais pas ce que mes goûts en matière de film valent, car je fais partie des rares personnes qui détestent Game of Thrones, et qui n’ont pas spécialement été fan d’Interstellar, mais en tout cas, je le conseille fortement 🙂 Après ça, t’auras juste envie de profiter de la vie, et de voir le bon côté des choses en toutes circonstances je t’assure. Kiss kiss.

PS: je suis en blocus (pour les français; en période de pré-examens) donc voilà pourquoi mes posts se font rares.

PPS: Si tu veux écouter de la bonne musique qui sort tout droit de ce film, écoute les playlist « Radio Pirate » sur Youtube 😉 

Sans Tambour de Gad Elmaleh

gad-elmaleh-sans-tambour

Hier, j’ai été voir le dernier spectacle de mon poto Gad à Bruxelles; « Sans Tambour« . Alors, qu’est-ce que j’en ai pensé …

J’avais vu en DVD son spectacle « Papa est en haut » et j’avais adoré. Je me tordais de rire! Je me souviens même que je regardais des petits bouts de ses spectacles sur Youtube tellement il me faisait marrer.

Et pourtant, là j’ai été un peu déçue… J’ai trouvé plutôt chouette le fait qu’ils ont passé une petite vidéo sur sa vie depuis sa naissance jusqu’à maintenant (en dessin animé), et son apparition sur scène était grandiose. Les jeux de lumières, les musiciens, sa prestance et son assurance, mettait assurément une super ambiance dans la salle. En plus, il a chanté quelques fois, et c’est il chante divinement bien ! 

J’ai aussi apprécié son honnêteté quand il perdait le fil de son spectacle, quand il avait des trous de mémoires, il nous le disait et c’était vraiment drôle. Les moments de totale improvisation avec le public était eux aussi ultra marrantes,  et sachant que c’était vraiment du tac au tac niveau impro, j’ai bien apprécié.

Les thèmes qu’il aborde sont plutôt variés; il passe des USA, des religions (moment que j’ai trouvé un peu long et pas spécialement très drôle), de la naïveté des enfants, des femmes, de sa notoriété, d’autres humoristes, des animaux (chiens, chats, poissons), etc … Des sujets peu originaux finalement, mais rien que sa voix et son expression faciale faisaient rire les gens.

Bref, concrètement, j’ai eu le sourire aux lèvres pendant 1 heure et demi, mais je ne me suis pas vraiment tordue de rire. Je ne regrette cependant pas du tout d’avoir été le voir en live (une première pour moi), surtout sachant que j’ai eu ma place gratuitement.

Querétaro, ma ville mexicaine préférée.

Pour continuer la rubrique « villes mexicaines », je te présente aujourd’hui Querétaro (ou Santiago de Querétaro pour son nom complet). C’est la capitale de l’Etat de Querétaro de Arteaga et elle est située au Nord-Ouest de la capitale mexicaine, Mexico city, a environs 200 km de distance.

Il faut donc compter 3 bonnes heures d’autocar pour y arriver en venant de la capitale, mais c’est assez simple d’y accéder. Par contre, les taxis de Querétaro sont assez chers par rapport aux autres parties du Mexique.

Le centre historique de la ville est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Celui-ci regorge de palais coloniaux, de rues piétonnes, et de jolies grandes places.

Querétaro est une ville historiquement très riche, car c’est là que  des événements très importants de l’histoire du Mexique se sont passés ;

  • 1810 : Fomentation de l’indépendance vis-à-vis de l’Espagne
  • 1848 : Le Traité de Guadalupe Hidalgo y fut ratifié (fin de guerre contre les EU)
  • 1917 : C’est là que la Constitution du pays a été signée !

Il y a énormément de choses à découvrir et à voir à Querétaro, mais c’est surtout le célèbre Aqueduc qui m’a le plus impressionnée. Il fait 8 km de long, et servait à l’époque à approvisionner  la ville en eau.

C’est une ville que j’ai vu deux petites fois, donc pas assez à mon gout, et je recommande vivement à toute personne passant au Mexique d’aller y faire un tour !

Je pense d’ailleurs que c’est ma ville préférée du Mexique. Pas trop « playa », pas trop polluée, pas trop grande, pas trop petite, un juste équilibre en fait. En gros, si je devais choisir une ville où vivre au Mexique, ce serait clairement là que je me poserais.

Mes photos ne sont pas du tout à la hauteur de la beauté de la ville (et je pèse mes mots), mais je les mets quand même.

PS: J’y suis allée le jour de la fête de l’indépendance du Mexique, d’où les feux d’artifices et le monde dans les rues.

place-queretaro.jpg
Lire la suite

Pourquoi je n’aime pas les zoos

Aujourd’hui je te parle protection animale, parce que ça fait vraiment longtemps que je n’en parle pas sur le blog, et pourtant, je suis toujours autant convaincue par cette cause, et toujours autant végétarienne.

Je vais t’expliquer les raisons qui me poussent à ne pas porter les zoos dans mon cœur. Parce que ce n’est pas une bonne chose selon moi. On pourrait croire que les animaux sont bien dans les zoos, que cela protège des espèces (ce qui est parfois le cas mais à quel prix ?) , etc … Personnellement c’est ce que je me disais avant, mais j’ai changé d’avis.

Tout d’abord, je crois qu’il est plutôt clair que ces animaux manquent de place. Ce sont des animaux sauvages, qui ont besoin de grandes plaines, ou de grands espaces pour se sentir bien. Or dans les zoos, ils se retrouvent dans des petites cages. Certains ont la « chance » d’avoir des plus grands espaces pour pouvoir bouger, mais ce n’est pas le cas de tous, et de toute façon, même une grande cage ne me semble pas du tout suffisant. Ils ont besoin de pouvoir parcourir de longues distances, de ne pas rester toujours au même endroit toute leur vie ! Les animaux sauvages souffrent de cette situation, mentalement, comme physiquement. Ils ont un taux de reproduction extrêmement faible. Je peux comprendre que l’on veuille sauvegarder des espèces en voie de disparition, mais au final, entre l’extinction d’une espèce naturellement, ou la maintenir présente, mais artificiellement et de sorte qu’ils ne soient pas dans de bonnes conditions de vie, quelle est la meilleure option ? Personnellement je penche pour une extinction naturelle. Je trouve qu’il faut respecter les lois de la nature. Personne ne peut être épanoui dans une cage toute sa vie.

Lire la suite

Faut-il être amoureux pour être heureux en couple ?

2007 Love In The Time Of Cholera 027

Florentina de « l’Amour au temps du choléra » Source: http://www.sharewallpapers.org/

Bon, aujourd’hui j’ai envie d’aborder une question qui me revient très fréquemment depuis quelques années ; est-ce qu’il faut forcément être amoureux pour être heureux ? Et puis, c’est quoi « être amoureux » ? Est-ce que c’est si positif que ça ?

Il n’y a pas de définition parfaite du phénomène en question, mais selon moi, être amoureux, c’est quand tout devient merveilleux. Quand tu vas au supermarché avec cette personne à laquelle tu tiens tant, et que tu es littéralement heureux. Tu n’as pas besoin d’autre chose que de sa présence pour être bien. Le monde autour de toi disparait.

Or je pense que cette situation n’a lieu que quand tu n’es pas sure de l’amour inconditionnel de cette personne envers toi. C’est quand tu n’es pas certain que tu ne pourras jamais le/la perdre, et donc tu profites à fond de chaque instant. Les choses nous paraissent toujours plus belles quand elles ne sont pas encore totalement acquises. Une fois que tu obtiens l’objet de tes désirs, eh bien le désir n’existe plus, et donc il reste quoi ? … Lire la suite