« Le silence des agneaux » de T. Harris & « Sans un mot » de H. Coben

Mes examens sont officiellement terminés, et je pense que ma session s’est plutôt bien passée. Mais, je préfère ne pas être trop optimiste non plus, pour ne pas avoir de trop mauvaises surprises à l’annonce des résultats. Enfin on verra.

En attendant, j’ai lu deux petits livres très sympa ces derniers temps (enfin, avant que les examens ne viennent me pourrir l’existence).
le-silence-des-agneaux-thomas-harris-harlan-coben-sans-un-mot-livre.jpg
– Tout d’abord, il y a « Le silence des agneaux » de Thomas Harris, qui a été publié en 88. Bien que je ne sois vraiment pas fan des énigmes policières, j’ai bien aimé ce livre. Peut-être parce que j’adore le côté un peu glauque du cannibalisme. J’ai toujours adoré les histoires qui font « peur » (bien qu’ici ce ne soit pas vraiment le cas, mais on s’en rapproche).

En deux mots, de quoi ça parle ? Clarice Starling, qui est encore à l’unif, est choisie pour assurer l’exécution d’une enquête policière pour tenter de retrouver un malade mental. Pour se faire, elle interroge Hannibal Lecter, qui est un psychiatre renommé, mais surtout connu pour les meurtres qu’il a commis, et son côté cannibale. Lire la suite

Publicités

Mes livres de vacances

Pour ne pas faire trop d’articles lectures, je regroupe ici les quelques bouquins qui m’ont accompagnée sur les plages portugaises, italiennes et belges (la fille qui se la pète pas du tout lalala). 

 

Je l’aimais – Anna Gavalda

L’histoire : Une femme, Chloé, qui vient de se faire quitter par son mari, et le beau-père du mari en question, Pierre, se retrouvent ensemble pour quelques jours. Bien qu’ils ne s’appréciaient pas particulièrement avant, grâce à de longues discussions qu’ils ont au coin du feu le soir, les masques tombent. Pierre nous raconte son éprouvante histoire d’amour, et Chloé essaye de surmonter le chagrin d’avoir été abandonnée par l’homme qu’elle aimait tant.

Ce que j’en pense : Bien que l’histoire peut paraître rébarbative, et qu’au final il ne se passe pas grand-chose, eh bien j’ai adoré ce livre. On ressent vraiment la détresse du personnage, et puis, je trouve la relation échouée de Pierre et de sa copine très intéressante. On comprend que certaines erreurs dans la vie sont parfois irrémédiables, et qu’on peut s’en mordre les doigts toute sa vie par après. Il faut suivre son cœur et pas toujours la raison, au risque de faire des étincelles, mais au moins on vit sans regret.

Il y a également un film qui est sorti, que je dois encore voir. Lire la suite

Trois lectures décevantes …

Comme mon titre l’indique, il m’arrive souvent de tomber sur des mauvaises lectures, ou en tout cas, des qui ne me plaisent que moyennement. Je vais juste t’expliquer brièvement pourquoi je n’ai pas trop aimé … 

* L’appel de l’ange – Musso

livre-musso.jpg

Tout d’abord, il y a « L’appel de l’Ange » de Guillaume Musso. Je n’avais encore jamais lu de Musso, mais j’en avais beaucoup entendu parler en positif, et je m’étais dit qu’il fallait que je me fasse mon avis. Et j’ai vraiment été déçue. Je m’attendais à mieux, je ne sais pas comment expliquer. L’histoire n’est pas nulle, loin de là, elle est très bien trouvée et je ne pourrais bien sûr pas faire mieux. Mais je n’ai pas accroché plus que ça. Je sais désormais que je ne fais pas partie des fans des livres de Musso, je ne compte pas en relire. Le style trop simple, les mots trop peu recherchés, l’histoire trop cul-cul la praline, non merci. Je ne comprends d’ailleurs pas son si grand succès … Bref, je pense que j’avais tellement entendu du bien de ses livres, que j’ai été déçue et que je n’ai donc pas apprécié. Mais c’est tout de même un livre agréable à lire, qui se lit facilement et qui occupe quand on n’a rien à faire.

Lire la suite

Le parfum – Patrick Süskind

Résumé : L’histoire se passe au 18e  siècle, en France.  Un bébé sans odeur est né, d’une mère indigne qui tenta de l’abandonner, et finit donc en prison. Le petit Jean-Baptiste Grenouille se retrouve orphelin, et se fait traîner de maisons en maisons. Mais tous éprouvent une certaine peur à son égard, car cet enfant pour le moins bizarre, n’a pas d’odeur.

Il passa une enfance très difficile, et devenu adulte, il sut concrétiser ses plans diaboliques, grâce à ses dons de manipulations.

Grenouille est un meurtrier, doté d’un nez extraordinaire. Il sent tout, et à des distances extraordinaires. Toute sa vie n’est qu’odeurs, le reste ne l’intéresse pas. Les sentiments, il ne sait même pas ce que c’est car il n’a pas d’âme. Mais il est doué pour créer des parfums, et cela va lui donner un pouvoir redoutable.

« Qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait  le cœur des hommes » …

 le-parfum-livre.jpg

Lire la suite

No steak – Aymeric Caron

Et voilà, je me suis enfin décidée à lire ce livre au complet.

Aymeric est un journaliste-écrivain végétarien (donc pas de viande ni de poisson), qui ne boit pas non plus de lait. Il prône le végétarisme, voire le végétalisme ou le véganisme, quand c’est possible.

no-steak-aymeric-caron.jpg

 

Avant de lire ce livre, il faut bien se mettre en tête que c’est un livre « informatif », c’est-à-dire qu’il est très fort probable que tu le trouves ennuyant. Mais ce livre n’a pas été fait pour être divertissant, mais bien pour informer de la réalité des choses, et sur ce point, il est parfait.

Lire la suite

Odette Toulemonde et autres histoires – EE Schmitt & Une vie à se dire – Jacques Salomé

Ça fait des lustres que je n’ai plus publié sur mon blog il me semble … Entre les préparations aux examens, mon nouveau job d’étudiant et les fêtes de familles pour Pâques, j’ai eu du mal à trouver le temps de m’occuper de mon petit blog chéri. 

Mes dernières lectures se résument à deux bouquins, encore une fois choisi n’importe comment. Un que j’ai limite trouvé au fond de mon grenier, l’autre que j’ai choisi en 15 secondes (sans exagérer) dans un magasin Oxfam. Oui, il faudrait vraiment que je songe à réfléchir avant d’acheter. Sauf que dans ce cas-ci, je suis plutôt contente.

Là, je te parle du livre « Odette Toulemonde et autres histoires » d’Eric-Emmanuel Schmitt, of course.
IMG_20140421_160444

Lire la suite

Chaussure à son pied – Jennifer Weiner

Rose Feller, l’avocate sage (mais pas trop), responsable, mature, d’un côté.
Maggie Feller, la déjantée, pétillante, insouciante, de l’autre côté.

 

C’est donc l’histoire de deux sœurs qui nous font virevolter à travers leurs vies tumultueuses en Amérique. De la belle mère chiante, à la grand-mère inconnue, en passant par leurs amours, vous vous rendrez compte que il n’y a pas que vous qui avez la vie compliquée!

Deux sœurs qui n’ont pas grand chose en commun, si ce n’est qu’elles ont les mêmes goûts en matière de chaussures. Mais je vous rassure, le livre ne parle pas de chaussure.

Histoire à l’américaine, simple mais drôle. Les personnages sont attachants même si l’opposition des deux sœurs (la conne-l’intelligente) peut paraître bêbête à première vue. Il se lit facilement, et on rentre très facilement dans l’histoire. 

Le petit + ; un film a été réalisé suite à ce livre, il s’appelle « In Her Shoes », mais je n’arrive pas à le trouver en streaming français sur internet, je ne sais donc pas ce qu’il vaut.

Le petit – ; donnez-moi un livre un peu plus intellectuel pleeeeease !

En tout cas, si vous aimez les comédies américaines, ce livre ne vous décevra  pas.PicsArt_1395992653339

Roman publié en 2004 et écrit par Jennifer Weiner.

Rendez-vous sur Hellocoton !