14 choses qui m’ont choquées en arrivant au Mexique

Coucou les amis, aujourd’hui, je sors un vieil article. Je l’avais commencé il y a super longtemps, et je le complétais au fur et à mesure que des idées me venaient en tête pour être sûr de ne rien oublier, mais là ça fait longtemps que je n’ajoute rien et qu’à la limite ma mémoire s’effrite donc je pense que c’est le moment de le publier.

Quand je suis arrivée au Mexique, les quelques premières semaines ont été signe de découverte et d’étonnement. Car je me suis rendue compte qu’il y a certaines choses un peu bizarres qui font partie de la culture mexicaine. Voici les … trucs, qui m’ont vraiment semblé différentes de chez nous :

– Le bus 

Le bus c’est le transport  mythique du Mexique (avec les taxis). Genre oublie tout de suite l’image des bus de Belgique ou de France, et imagine une sorte de boite en rectangle, qui rugit tel un monstre, et qui se tient avec difficulté sur ses 4 roues. Enfin l’extérieur, ça passe encore (quoi que ça dépend des villes). Le pire c’est quand tu es dedans. Alors je ne sais pas si je dois te parler du stress permanent de faire un accident ? Les chauffeurs n’ont pas l’air d’avoir la moindre notion de la prudence. Genre ça arrive assez régulièrement que les chauffeurs décident de faire des courses entre eux, pour que tu voies le genre. Les banquettes sont dures comme du béton, mais même comme ça, tu es content quand tu peux être assis, car debout tu es sans cesse dérangé par les vendeurs qui entrent et sortent du bus toutes les 3 minutes. Bon, les cris des vendeurs, la musique mexicaine à fond, de quoi te rendre dingue. Et pour ce qui est des arrêts, bin il n’y en a pas. Le minimalisme quoi. Genre tu choppes le bus comme tu peux, tu sautes dedans (oui ça devient rare quand il s’arrête vraiment), et pour sortir c’est pareil. Alala, ces fameux bus mexicains, c’est quand même un truc de fou hein ! Lire la suite

Italie: Toscane et Ancône + un petit peu de Suisse

Pour la deuxième fois de ma vie, je suis partie en Toscane ! C’est vraiment un super bel endroit, toutes les villes sont toutes plus jolies les unes que les autres, et l’architecture italienne, c’est vraiment un truc que j’adore. Alors, voici un petit topo des villes qu’on a pu voir …

  • Pisa

pisa.jpg
L’incontournable. On est pas du tout resté dans la ville, mais c’était sur le chemin pour notre appart, du coup on a fait un petit crochet, juste histoire de voir ce fameux monument. Et histoire de faire la photo typique touriste aussi (tu vois celle où tu fais genre que tu soutiens la tour…). Elle fait environs 55 mètres de haut, et on a commencé à la construire en 1173 (quand même hein, ça fait vieux un peu là).

  • Lucca

Pour moi ce qui caractérise Lucca, c’est l’enceinte fortifiée qui l’entoure. Ce sont des grands murs qui entourent la ville, et on peut s’y promener.

C’est une ville de 85.000 habitants.

Comme dans toutes les villes de Toscane, c’est souvent le Duomo qui m’impressionnait le plus. Ici, c’est le Duomo di San Martino (la cathédrale).
lucca-duomo.jpg
lucca-tour.jpg

J’ai aussi bien aimé la Piazza dell’Anfiteatro (Place de l’Amphithéâtre), qui était auparavant un amphithéâtre, comme son nom l’indique.

Le mieux pour découvrir Lucca, c’est de se perdre dans les petites rues. Ce n’est pas une ville aussi imposante que Florence ou Sienne, mais ça vaut tout de même le détour. On peut facilement visiter la ville (sans aller trop dans les détails) en une après-midi.
lucca.jpg

Alexandrie et Le Caire

Hep coucou ! Comme tu le constateras peut-être, je publie relativement peu fréquemment ces jours-ci. J’ai envie de dire que c’est à cause des examens, sauf que même en pleine session d’examens, j’arrive encore à glander devant des séries sur le PC ou à aller bronzer (avec mes  cours bien sur) mais au final je ne fou rien. DONC, ma conclusion est … Si j’ai le temps pour ce genre de glande, j’ai le temps d’écrire un petit article.

Comme j’en parlais dans cet article-ci, j’ai réalisé un assez sympathique petit voyage en bateau sur le Fantasia, il y a a quelques temps. Une de mes escales était l’Egypte. Escale à Alexandrie, et direction Le Caire pour aller voir les fameuses pyramides et le musée de Toutânkhamon. Pour ce qui est des pyramides, on est pas rentrés dedans. Je sais plus pourquoi d’ailleurs, mais bref, on les a juste vu de l’extérieur (ce qui n’est pas du tout un problème en soit). Les chameaux, ou les dromadaires étaient plutôt cool sinon. Les pyramides plutôt grandes, la ville assez sympa (ok, je pense que je ne suis pas faite pour faire des descriptions ahah).

Bon on a eu de la chance, car 10 jours après notre venue en Egypte, il y avait des espèces de bagarres ultra violentes dans la ville (c’est passé au JT et tout et tout) du coup, c’était pile poile pour la date.

Je te laisse regarder les photos si ça t’intéresse, il faut dire qu’au final nous ne sommes restés qu’une après-midi en Egypte, donc je ne suis pas une grande connaisseuse de cet endroit. Mais mais mais, je pense que Le Caire, c’est vraiment un truc à voir au moins une fois dans une vie.

alexandrie.jpg Lire la suite

Taxco, ville de l’argent

taxco-mexique-ville-tourisme-voyage
Aujourd’hui, j’ai envie de te présenter Taxco.

Taxco, c’est une petite ville mexicaine, à 120 km de Mexico.

Alors, comment te dire … Si tu veux aller à Taxco, sois en bonne santé avant car le chemin est rempli de virages et il fait ultra chaud (on descend dans le Mexique –> il fait plus chaud)(vive Toluca et le froid).

Lire la suite

Une année à l’étranger, l’envers du décor

Comme certaines le savent peut-être déjà, je suis partie un an au Mexique, une deuxième rhéto pour être précis. Une année très spéciale pour moi, très enrichissante. Et j’ai envie de partager mon expérience. 

 

Avant de partir, j’étais super stressée, j’avais des rêves pleins la tête, je m’imaginais pleins de choses merveilleuses. Je m’imaginais ma famille d’accueil et mes futurs amis à l’école. Quand on dis « je pars au Mexique », ça fait tout de suite « aventure » ! Je m’étais renseignée avant de partir, j’avais eu des échos plus ou moins positif de ceux qui étaient déjà partis, et je savais que beaucoup devaient changer de famille d’accueil car ça n’allait pas. Mais moi, je me disais que ça ne m’arriverait pas, après tout, si je faisais tout mon possible pour m’adapter et m’intégrer, franchement pourquoi il y aurait un problème. 

Lire la suite

Visite des camps d’Auschwitz I et II

Lors de mon voyage en Pologne, j’ai eu l’occasion d’aller visiter le camp de concentration d’ Auschwitz I et II. J’avoue que je ne sais pas trop comment décrire cette « excursion ». C’était une étape de notre voyage, mais d’habitude un voyage c’est quelque chose de chouette et joyeux, donc je ne pense pas pouvoir mettre le mot « voyage » sur Auschwitz. C’était juste une visite. Une visite bizarre et triste. 

Déjà quand on arrive, par l’entrée principale, on reconnait directement les scènes des films parlant des camps de concentration et d’extermination. Des rails de trains, qui entrent dans un lieu remplis de baraquements. 

On a beau savoir ce qu’il se passait là, sous nos pieds, il y a à peine une centaine d’année, que c’est quand même difficile de se l’imaginer. Ça semble improbable, impensable, mais pourtant c’est la vérité. De toute façon, c’est trop tard et il n’y a plus rien à faire, on ne peut que se contenter de regarder les lieux du drame.

Lire la suite

La bière au Mexique

Lors de mon long voyage au Mexique, si il y a bien une boisson  que j’ai adoré et qui me manque vraiment ici, c’est la bière mexicaine mélangée. Je n’ai jamais été une grande fan de bière -même la belge qui a pourtant bonne réputation- mais ces 2 types de bières là, impossible de ne pas aimer. Car si les mexicains adorent ajouter des épices piquantes et du citron à tous les plats, les boissons n’y échappent pas non plus.

A première vue, c’est vrai que ça peut paraître bizarre d’ajouter des ingrédients  dans la bière, mais au final, c’est juste hyper hyper délicieux et ça rend carrément accro. J’ai toujours des envies de mettre du citron et du sel dans ma bière maintenant ! En tout cas, c’est bien dommage que ces mélanges ne soient pas connus des belges, mais en même temps, c’est aussi ça qui rend le Mexique bien particulier.

Voici donc mon petit best-of personnel ;

Tout d’abord, il y a le Clamato. C’est une espèce de jus de tomate qu’on mélange avec la bière, tout simplement. Bière et tomate ? Wtf? Détrompez-vous, c’est la chose la plus délicieuse au monde ! On peut acheter le mélange déjà tout fait sous forme de canette, ou le faire soit même en achetant le Clamato en bouteille.

Lire la suite