Querétaro, ma ville mexicaine préférée.

Pour continuer la rubrique « villes mexicaines », je te présente aujourd’hui Querétaro (ou Santiago de Querétaro pour son nom complet). C’est la capitale de l’Etat de Querétaro de Arteaga et elle est située au Nord-Ouest de la capitale mexicaine, Mexico city, a environs 200 km de distance.

Il faut donc compter 3 bonnes heures d’autocar pour y arriver en venant de la capitale, mais c’est assez simple d’y accéder. Par contre, les taxis de Querétaro sont assez chers par rapport aux autres parties du Mexique.

Le centre historique de la ville est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Celui-ci regorge de palais coloniaux, de rues piétonnes, et de jolies grandes places.

Querétaro est une ville historiquement très riche, car c’est là que  des événements très importants de l’histoire du Mexique se sont passés ;

  • 1810 : Fomentation de l’indépendance vis-à-vis de l’Espagne
  • 1848 : Le Traité de Guadalupe Hidalgo y fut ratifié (fin de guerre contre les EU)
  • 1917 : C’est là que la Constitution du pays a été signée !

Il y a énormément de choses à découvrir et à voir à Querétaro, mais c’est surtout le célèbre Aqueduc qui m’a le plus impressionnée. Il fait 8 km de long, et servait à l’époque à approvisionner  la ville en eau.

C’est une ville que j’ai vu deux petites fois, donc pas assez à mon gout, et je recommande vivement à toute personne passant au Mexique d’aller y faire un tour !

Je pense d’ailleurs que c’est ma ville préférée du Mexique. Pas trop « playa », pas trop polluée, pas trop grande, pas trop petite, un juste équilibre en fait. En gros, si je devais choisir une ville où vivre au Mexique, ce serait clairement là que je me poserais.

Mes photos ne sont pas du tout à la hauteur de la beauté de la ville (et je pèse mes mots), mais je les mets quand même.

PS: J’y suis allée le jour de la fête de l’indépendance du Mexique, d’où les feux d’artifices et le monde dans les rues.

place-queretaro.jpg
Lire la suite

Publicités

Le parfum – Patrick Süskind

Résumé : L’histoire se passe au 18e  siècle, en France.  Un bébé sans odeur est né, d’une mère indigne qui tenta de l’abandonner, et finit donc en prison. Le petit Jean-Baptiste Grenouille se retrouve orphelin, et se fait traîner de maisons en maisons. Mais tous éprouvent une certaine peur à son égard, car cet enfant pour le moins bizarre, n’a pas d’odeur.

Il passa une enfance très difficile, et devenu adulte, il sut concrétiser ses plans diaboliques, grâce à ses dons de manipulations.

Grenouille est un meurtrier, doté d’un nez extraordinaire. Il sent tout, et à des distances extraordinaires. Toute sa vie n’est qu’odeurs, le reste ne l’intéresse pas. Les sentiments, il ne sait même pas ce que c’est car il n’a pas d’âme. Mais il est doué pour créer des parfums, et cela va lui donner un pouvoir redoutable.

« Qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait  le cœur des hommes » …

 le-parfum-livre.jpg

Lire la suite